Continuité pédagogique en CFA – CFA HOTELIER DAX

Témoignage de Xavier RENAUD

M. Xavier RENAUD & David DASTARAC (formateurs cuisione CFA public de DAX)

∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Avec Monsieur David Dastarac, formateur cuisine nous avons mis sur cette première semaine le scénario de continuité pédagogique suivant, avec comme objectifs maintenir le maximum d’apprentis dans une dynamique de travail, d’utiliser des créneaux de communication demandant un minimum de moyens techniques et de susciter de l’intérêt, de l’envie. 

Pour chaque groupe d’apprenti par niveau envoi chaque semaine:

1- Début de semaine une auto-évaluation sur le cours précèdent 3 modules concernés : vocabulaire technique, technologie cuisine et application culinaire.

2- Envoi d’un cours complet sur la compétence suivante.

3- Classe à distance.

4- Mise en place par groupe d’un mini challenge culinaire entre apprentis sur une réalisation simple.

 

Nous avons utilisé comme outils:

1- Pour les auto-évaluations: le site de Canope https://www.quiziniere.com/

Je vous transmet les deux modes opératoires transmis à la fois à mes collègue des matières générale ainsi qu’aux apprentis.

Nous avons choisi cet outil car il permet un déploiement facile des auto-évaluations et peux se faire pour l’apprenti depuis un simple smartphone.

2- Les cours sont envoyés au format PDF lisible sur n’importe quelle support (PC, portable, tablette, smartphone).

3- Pour la classe à distance nous utilisons l’outil de classe virtuelle proposée par le CNED. L’apprenti peut se connecter soit via sont smartphone, soit via un PC.

Je viens de dispenser deux heures de cours sur les modes de cuissons avec mes premières année CAP et cela a bien fonctionné, avec une vrai interactivité.

4- Pour le challenge envoi d’une recette type « Génoise » ou « Escalope Viennoise » avec si possible des liens avec des vidéos explicatives et retour des réalisations par photo.

 

Démarches et supports

quiziniere_apprentis

Tutoriel-quiziniere

Classe-inversee-Poissons

 

Les points sur lesquels nous devons encore travailler sont les suivants:

– En urgence aider les famille qui ont du mal avec les technologies soit par manque de moyens ou par méconnaissance

– Susciter encore plus d’intérêt auprès des apprenants en les mettant au cœur du projet.

– Continuer à faire de la veille technologique et logiciel afin de proposer des solutions de plus en plus pertinentes.