Mieux connaître le cerveau pour mieux enseigner (1/5) – dernières découvertes en neuroéducation

La plasticité du cerveau

Dire que le cerveau est plastique signifie que le fait d’apprendre modifie la structure du cerveau. Il existe un mouvement physique dans le cerveau d’un enfant qui apprend car les connexions entre les neurones sont modifiées.  Les connexions synaptiques se modifient de plusieurs manières :

  • en formant de nouvelles synapses (c’est-à-dire des connexions physiques entre différents neurones par l’axone et les dendrites)
  • en renforçant ou affaiblissant certaines synapses existantes (en fonction de la régularité de l’utilisation des connaissances)
  • en supprimant des synapses existantes (c’est l’effet d’élagage)

=> Voir l’article complet : http://apprendreaeduquer.fr/mieux-connaitre-le-cerveau-pour-mieux-enseigner-15-dernieres-decouvertes-en-neuroeducation/