M. DEZEST : Témoignage sur la continuité pédagogique dans un collège REP

Michel Dezest est professeur de mathématiques au collège Albert Camus de Bayonne. Il assume également les missions de Référent pour les Usages Pédagogiques du Numérique (RUPN) dans son établissement, Interlocuteur Académique au Numérique (IAN) et formateur académique.

Ce témoignage a été rédigé le 26 mars 2020, le dispositif mis en place a pu évoluer depuis. Ces pratiques ne constituent pas un modèle à reproduire, simplement un exemple qui pourra inspirer des collègues confrontés à des situations semblables.

Le dispositif mis en œuvre dans mon établissement

Le collège Albert Camus de Bayonne est un établissement classé REP. Pour la continuité pédagogique, l’établissement a fait le choix d’utiliser l’ENT académique OSE, en complément une page hors ENT a été mise en place pour les familles rencontrant des difficultés d’accès.

Pour chaque niveau, un Padlet rassemble le travail et la communication proposée par tous les enseignants (Cette solution va très prochainement évoluer pour proposer un emploi du temps virtuel par classe, chaque discipline pointera vers un Padlet perso de l’enseignant). Un Padlet a également été créé pour la coordination des enseignants avec des tutoriels sur l’ensemble des outils. Beaucoup d’enseignants ont ensuite créé des Padlets disciplinaires pour leurs élèves.

De nombreuses difficultés techniques d’accès aux outils ont été constatées la première semaine (difficulté de connexion, oubli des identifiants, réseaux saturés), et ont nécessité des réponses individualisées. Un questionnaire a été lancé la deuxième semaine pour tous les élèves afin de recenser les accès des élèves (à une connexion internet, à un ordinateur/smartphone, à l’ENT, à un courriel, à une imprimante).

Des classes virtuelles (avec le service du CNED) ont d’abord été utilisées pour des réunions de l’équipe enseignante, elles sont expérimentées progressivement avec les élèves au cours de la deuxième semaine.

Le travail proposé en mathématiques

Comme l’ensemble des professeurs , j’ai construit un Padlet pour mes classes qui récapitule les travaux des semaines précédentes et les corrigés. J’y présente des aides, des documents comme la charte des élèves qui explique le comportement à avoir face au numérique dans son ensemble.

J’ai privilégié des outils institutionnels pour communiquer ou pour récupérer les travaux des élèves. Ainsi, comme l’ensemble de mes collègues, je peux proposer grâce à l’outil ILIAS une méthode standardisée, accompagnée de tutoriels sous forme de vidéos plus parlants pour les élèves et les parents. Chaque début de semaine, je rappelle en parallèle sur la messagerie du logiciel de vie scolaire aux élèves et aux parents en copie carbone, les consignes de la semaine. Je précise aussi l’importance de s’organiser sur chacune des séances et le temps approximatif à y consacrer. Le choix du travail sur une semaine, permet de répondre aux aléas des déconnexions et rassure élèves et parents sur les attendus hebdomadaires du professeur.

Chaque semaine, j’envoie un plan de travail en PDF rassemblant des éléments de cours enrichis par des liens vers des capsules vidéo de la BRNE, du site Maths et Tiques et des exercices de leur livre. Les élèves sont invités à copier le cours dans leur cahier, à réaliser les exercices et déposer une photo de leur travail sur l’ENT, et enfin à réaliser un parcours d’exercices auto-corrigés sur Labomep. Une correction est envoyée aux élèves en fin de semaine. Certaines familles ont eu besoin, dès la première semaine, d’un accompagnement téléphonique en plus des mails explicatifs.

Une classe virtuelle a été proposée à partir de la deuxième semaine avec l’outil CNED pour accompagner différemment les élèves. Des questions sur les exercices Labomep et les automatismes travaillés sont abordés avec le partage d’écran. Le corrigé sous forme de PDF est commenté, tout comme les remarques écrites sur les erreurs fréquemment rencontrées. Cette activité permet également de maintenir le lien avec la classe de façon plus vivante sans forcément utiliser la Webcam, en respectant là aussi un protocole présent dans l’espace récapitulatif du professeur.

Bilan des deux premières semaines

Beaucoup d’échanges individuels ont été nécessaires pour résoudre les problèmes techniques, d’autant que la fracture numérique en éducation prioritaire parait bien réelle. Dans les premiers jours, certains élèves et parents ont eu le sentiment d’être submergés. J’ai insisté sur le fait de ne pas proposer trop d’outils différents aux élèves en fonction des disciplines ou des professeurs. Le travail d’équipe est essentiel pour proposer une démarche cohérente et rassurante aux familles.

Avec ma collègue professeure de mathématiques de 3e Mme Crutchet, nous avons d’abord souhaité privilégier des activités reprenant le chapitre en cours avant le confinement, afin de ne pas perturber les élèves avec de nouvelles notions. Nous avons validé un modèle d’activité sur la première semaine qui sera reproduit le temps du confinement. Selon nous, un cours à distance en collège doit reprendre des pratiques déjà testées en classe. Par exemple, les exercices à résoudre se ramènent à des exercices résolus sur le livre papier. Ou encore, le travail des automatismes sur Labomep a déjà été pratiqué avec parcimonie sur quelques chapitres durant le début de l’année.

Prenant en compte les spécificités d’un accompagnement à distance, nous avons identifié dans notre progression ce qui nécessite plutôt un travail en présentiel, que nous évitons de traiter pour le moment. Nous avons donc revu notre progression en privilégiant la poursuite des chapitres entamés en cours. Par exemple, dans le chapitre Proportionnalité, nous avons réservé la partie « taux d’accroissements » aux futurs temps en présentiel, cette notion nécessitant plus de temps d’apprentissage et un accompagnement plus spécifique des élèves.

Sur trois classes de 3e, les trois quarts des élèves ont réussi à se connecter et faire le travail proposé. Pour les autres élèves, il a été constaté des difficultés de connexion dues soit à un manque de matériel, soit à des difficultés à maitriser l’outil informatique. Les échanges de scan sont encore timides. L’ensemble des professeurs principaux, accompagnés par des professeurs volontaires ou des AED, sont à l’œuvre pour résoudre ces difficultés. Un contact régulier hebdomadaire en direction des familles en difficulté est dorénavant mis en place à l’échelle de l’établissement.

Pour la suite

Dans les prochaines semaines, je prévois de faire évoluer le dispositif mis en place en proposant des rituels comme en classe, que les élèves pourront réaliser chaque matin de la semaine, pour réactiver les acquis sur des notions traitées dans des chapitres précédents.

Nous allons également proposer  prochainement,  une organisation sur la semaine du travail avec un emploi du temps virtuel, permettant de répartir la charge de travail jour par jour sur la semaine en fonction des disciplines.(voir bas de page)

Je souhaite aussi m’emparer davantage de la classe virtuelle du CNED, utilisable sur téléphone portable pour toucher encore plus d‘élèves de la classe, notamment ceux n’ayant pas encore restitué de scan de leur cahier d’exercices.

Les corrigés de fin de semaine, proposeront des remédiations ou entrainements à l’aide de vidéos ou de supports numériques mais également en parallèles des propositions hors ligne sur support papier.

Comme mes collègues, je vais par ailleurs veiller à ne pas donner trop de travail. Des élèves peuvent rencontrer des difficultés à s’organiser en autonomie, tous ne sont pas accompagnés de la même façon à domicile. Je compte proposer une méthode d’organisation par séance en donnant le temps approximatif à consacrer à chaque séance du chapitre.

Pour en savoir plus sur ce dispositif

Classe virtuelle ouverte

Dans le cadre du dispositif Classe virtuelle ouverte, vous pouvez assister à une séance en classe virtuelle de Michel DEZEST avec ses élèves.

Si vous êtes intéressés, après avoir pris connaissance du fonctionnement du dispositif, vous pouvez lui écrire à l’adresse michel.dezest@ac-bordeaux.fr.

Lien Permanent pour cet article : https://ent2d.ac-bordeaux.fr/disciplines/mathematiques/continuite-peda-temoignage-dezest/

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.