↑ Retour à Usages du numérique

Les TraAM

 


Travaux Académiques Mutualisés

Les TraAM sur EDUSCOL

Les TraAM en Éducation Musicale

« Anticiper, prolonger, inverser les temps, les espaces, les rôles au bénéfice de la pédagogie »

Comment le numérique peut-il inverser la logique traditionnelle des apprentissages où l’élève reçoit puis, dans le meilleur des cas, exploite ce qu’il a appris ? C’est-à-dire, comment l’élève peut- il être conduit à « recevoir » efficacement les apports de son professeur par l’induction d’un travail en amont et autonome au cours d’éducation musicale à proprement parler ? Qu’il s’agisse du domaine de la perception ou de celui de la production, il apparaît que de nombreuses stratégies sont d’ores et déjà mises en œuvre.

Les TraAM 2019-2020 viseront à proposer des pistes qui interrogeront les modalités d’apprentissage à travers les moments de travail (temps scolaire ou non), les lieux de travail (espace scolaire ou non) et les rôles des élèves et de l’enseignant. Ces travaux pourront s’appuyer sur les différents domaines percevoir et produire sans oublier d’investir le domaine de la chorale et plus généralement cette dimension importante de l’éducation musicale en proposant aux élèves d’approfondir leur expérience de l’expression artistique et musicale.

TraAM 2020-2021

Teaser de présentation des TraAM 2020-21 à retrouver sur youtube ►

Les Travaux Académiques Mutualisés cette année ont pour thème la ludification.

La D.N.E. (Direction du Numérique pour l’Éducation) met en œuvre les TraAM qui permettent de favoriser la rencontre entre les académies autour de thèmes émergents du numérique éducatif.

Dès lors, une équipe par académie se charge d’expérimenter autour du thème une ou plusieurs problématiques relatives, en binôme avec une autre académie. Cette année, nous travaillions avec l’académie de Caen.

Enseignants participants aux travaux académiques mutualisés Ac-Normandie :

  • Antonella Boubchir, Pénélope Boyer, Romain Cahu, Cédric Coursolle, Denis Dussartre, Virginie Maquet
  • IA-IPR : François Marzelle
  • Contact coordination TraAM : penelope.boyer@ac-normandie.fr

Cette année, notre angle d’approche est d’enquêter autour du désir engendré par la ludification, afin d’éprouver son impact sur les séquences d’EMC2. Chaque membre de l’équipe des TraAM s’est ainsi positionné sur un axe de recherche particulier, notre ambition étant de développer une analyse du terrain, concrète, réaliste et éprouvée de façon scientifique.

 

 

Plusieurs points de vue complémentaires émergent donc, à travers les créations de plusieurs séquences différentes (à paraître sur le site) autour de la ludification : produire, percevoir mais aussi évaluer, créer, faire créer, transmettre, apprendre, sous la forme de jeux de société, d’escape games, de jeux de rôle, d’aventure, de séquences ludifiées ou de systèmes d’îlots ludifiés.
Plusieurs façons d’évaluer le désir apparaissent alors, ainsi que de nouvelles idées d’organisations de cours, avec l’inscription de ce travail dans le Cadre de Référence des Compétences Numériques et un travail de création et de test au collège et au lycée.

Le Groupe d’Expérimentation Pédagogique académique (Twitter du GEP : @ATicce) est constitué de :

  • Gaëlle Révidat, Philippe Lemoine, Laurence Poirot, Cédric Desclaux, Laurence Goicoechea, Jean-Baptiste Arrizabalaga, Noéllie Ziami
  • Pilotage IAN : Rémi Massé
  • Co-pilotage : Guillaume Vallet
  • Encadrement IA-IPR : Jean-Marie Caniard.

Bilan des TraAM 2018-2019

Anticiper, prolonger, inverser les temps, les espaces et les rôles au bénéfice de la pédagogie / La classe inversée

Une thématique, travaillée en binôme avec l’Académie de Lyon et pilotée pour l’Aquitaine par Jean-Marie Caniard et Rémi Massé à la tête d’un petit collectif de professeurs d’Éducation Musicale : télécharger l’article.