↑ Retour à Chant choral

Infos pratiques et documents

► L’Éditorial de M. Jean-Marie Caniard, IA-IPR

Déjà au cœur de l’enseignement hebdomadaire de l’éducation musicale, les pratiques vocales trouvent dans la chorale de l’établissement un prolongement visant la réalisation d’un projet ambitieux qui mobilise des répertoires souvent exigeants. La dynamique des chorales scolaires dépend étroitement de celle de l’enseignement de l’éducation musicale. Obligatoire à l’école et au collège, ce dernier participe de la formation générale des élèves ; point d’ancrage de premier plan à l’enrichissement de leur éducation artistique et de leur ouverture culturelle, il contribue à la formation du jugement, du goût et de la sensibilité.
Structurant souvent la dimension artistique du projet d’établissement, le chant choral est depuis longtemps un enseignement complémentaire de l’éducation musicale et ouvert à tous les élèves souhaitant vivre de l’intérieur une expérience artistique de haute tenue.
Voulue par le ministre, la création – par l’arrêté du 9 janvier 2018 complétant l’arrêté du 19 mai 2015 modifié relatif à l’organisation des enseignements dans les classes de collège – d’un enseignement facultatif de chant choral vient donner une assise supplémentaire à l’existant. Ce nouvel enseignement offre des opportunités d’action éducative à saisir, avec l’attention particulière que requièrent la mobilisation des ressources enseignantes dans la continuité et la pérennité des moyens dédiés à l’enseignement du chant choral.

Fortement encouragées et soutenues par Monsieur le Recteur d’académie, les pratiques musicales collectives à l’école, au collège et au lycée contribuent à l’intégration des élèves et à leur réussite scolaire. Parce qu’elles enrichissent la perception du réel et suscitent des émotions esthétiques, elles ouvrent l’esprit à la diversité des situations humaines. En développant le sentiment de confiance en soi, mais aussi en l’autre, le plaisir de travailler ensemble à relever un défi commun et le goût du dépassement de soi, pratiques vocales et instrumentales contribuent au bien-être de chacun à l’École, au bénéfice d’un climat scolaire serein et propice à l’éducation citoyenne de tous.
On mesure à quel point les apprentissages qui se construisent dans la durée de l’année scolaire et la régularité du cours hebdomadaire de chant choral et des répétitions de l’orchestre, sous la conduite experte des professeurs d’Éducation musicale et chant choral, nourrissent le parcours d’éducation artistique et culturelle des élèves sous les feux de la rampe, tout autant que celui des camarades dans la salle. L’évènement que constitue aujourd’hui la rencontre des enfants et adolescents sur scène avec un public est un jalon marquant de ce parcours.

Vecteurs d’une dynamique territoriale fédératrice qui rapproche les parents de l’École, concerts et spectacles s’inscrivent dans une action éducative qui doit beaucoup au rayonnement de la Fédération Chante-Aquitaine et des associations départementales de développement des pratiques musicales collectives qu’elle fédère. Il nourrit aussi le « Festival école en chœur » 2018 d’ampleur nationale.
Ces prestations publiques sont l’aboutissement de découvertes musicales et d’expériences sensibles inscrites dans la durée des enseignements de l’éducation musicale et du chant choral, régulièrement ponctuées de rencontres avec des professionnels de la culture.
Qu’il me soit permis de féliciter et de remercier tous les acteurs impliqués, notamment les professeurs d’Éducation musicale et chant choral et les artistes qui accompagnent les élèves ; tous conjuguent leurs qualités professionnelles et leurs valeurs auprès de ces derniers, afin de leur donner à tous les meilleurs chances d’épanouissement personnel et de réussite scolaire !
Autorités académiques et Délégation académique à l’action culturelle (DAAC) du rectorat, chefs d’établissement et équipes éducatives, partenaires institutionnels et collectivités territoriales, artistes associés et parents ont raison de penser que cette aventure musicale est collectivement unique et précieuse : chaque élève y trouve sa place, parce qu’au sein d’une chorale, il y a une place pour chacun.

A coup sûr, lors de chaque présentation à un public tiers d’un travail abouti et artistiquement revendiqué dans les écrins que sont les salles de concerts investies, nous allons percevoir ensemble ce qu’affirme la Fédération nationale des chorales scolaires (FNCS) dans son logo : « Nos élèves ont du chœur. ». Oui, écoutez et regardez-les sur scène, comme ils sont heureux !

Jean-Marie CANIARD
Inspecteur d’académie – Inspecteur pédagogique régional
Éducation musicale et chant choral