«

»

Août 23

Analyser une affiche publicitaire

Activité proposée par Marie-Camille Renard – Professeure de SES au lycée Albert Camus à Mourenx

Dans le cadre de l’enseignement d’exploration, j’ai eu l’occasion de proposer à mes élèves une activité d’analyse d’affiches publicitaires. Même si un groupe à effectif réduit est plus pratique pour réaliser ce projet, cela est également réalisable en classe entière. Il semble nécessaire de consacrer 2 ou 3h à la réalisation de l’activité. Le temps exact dépendra du nombre de groupes à faire passer à l’oral et du choix du professeur de donner du travail aux élèves à faire à la maison, ou non.

Pour ma part, l’activité a été réalisée avec un groupe de 23 élèves et a nécessité 2h (2h30 auraient été plus adaptées), à la fin du chapitre « La consommation, un marqueur social », les notions essentielles du chapitres avaient donc déjà été abordées.

Les séances de S.E.S durant 2h, voici les étapes de réalisation de ce projet.

 1ère séance d’une heure

Présentation de la méthode d’analyse d’une affiche publicitaire (CF annexe n° 1). L’objectif était que les élèves découvrent les différents acteurs de la création publicitaire, mais aussi les éléments auxquels il faut porter attention lorsque l’on analyse (ou même créée, CF prolongement de l’activité) une affiche publicitaire.

Il semble pertinent de faire lire la méthode aux élèves de manière individuelle, en leur demandant de mettre en avant (surligner) les éléments importants au fur et à mesure de leur lecture. Il est possible de leur demander de réaliser un résumé (sous forme de liste à tirets par exemple, ou de schéma implicatif) de la méthode lue.

  • Articulation entre découverte/compréhension de la méthode d’analyse et évaluation formative :

– Une 1ère possibilité peut être de faire une mise en commun des résumés de la méthode réalisés par les élèves, PUIS de faire réaliser l’évaluation formative (inclue dans la méthode en annexe n° 1 : affiche publicitaire Panzani) individuellement (avec passage du professeur dans les rangs pour assurer un suivi et un contrôle du travail de manière « personnalisée ») pour finir avec une correction commune.

Annexe 1 : Méthode d’analyse d’une affiche publicitaire (inclues également : évaluation formative analyse affiche publicitaire Panzani, grille d’évaluation de l’analyse publicitaire réalisée par les élèves)

Accéder  (PDF) annexe_no1_article_analyse_affiche_pub
Accéder  (Word) annexe_no1_article_analyse_affiche_pub

– Il est aussi possible de demander aux élèves de lire la méthode individuellement, puis de réaliser individuellement également l’évaluation formative et enfin de réaliser une mise en commun, uniquement à la fin de la réalisation de ces deux tâches.
Le choix de l’articulation de ces tâches dépendra du degré d’autonomie des élèves, de leur capacité de concentration, et du souhait du professeur.

A la fin de la 1ère séance, le professeur demandera aux élèves pour la prochaine séance de relire la méthode (ou du moins le résumé qui en aura éventuellement été fait en classe) et de constituer des groupes de travail de 2 ou 3 élèves (à moins que le professeur souhaite constituer les groupes lui-même).

 2ème séance d’une heure ou 1h30 

Des affiches publicitaires (CF annexe n°2 pour des exemples d’affiches) sont proposées aux élèves afin qu’ils les analysent en suivant la méthode découverte lors de la séance précédente.

Annexe 2 : Exemples d’affiches publicitaires à proposer aux élèves pour leur analyse//

Accéder  (PDF) annexe_no2_article_analyse_affiche_pub
Accéder  (Word) annexe_no2_article_analyse_affiche_pub

Dans un 1er temps, le professeur peut faire faire un rappel de la méthode aux élèves avec une prise de notes au tableau. Puis les consignes sont exposées avec les objectifs clairement définis (CF ci-après), et enfin, les élèves se mettent en groupes prédéfinis auparavant (par les élèves ou par le professeur) pour réaliser l’analyse.

Objectifs de la séance :

Selon le temps imparti, l’objectif demandé aux élèves peut être de rédiger une analyse de leur affiche publicitaire à rendre au professeur à la fin de la séance. Le professeur pourra (ou non) leur demander d’en faire la présentation orale lors d’une prochaine séance (après que celui-ci leur ai rendu leur analyse corrigée et commentée par exemple).
Autrement, si la durée de la séance le permet (en fonction également du nombre de groupes dans la classe) les analyses pourront être présentées devant toute la classe, dans le 2ème temps de la séance en question.
A titre d’information : pour les publicités présentées en annexe n°2, avec des groupes constitués (par les élèves eux-mêmes) de 2 ou 3 élèves, une analyse non rédigée (sous forme de prise de notes) a pu être élaborée par les élèves en 30 minutes (20-25 minutes pour les plus rapides). De plus, pour la présentation orale il faut prévoir 5-7 minutes par groupe : installation du groupe au tableau, présentation de l’analyse, interaction éventuelle avec le reste de la classe, départ du groupe au tableau, arrivée d’un nouveau groupe.

A noter

Pour le passage oral, il semble pertinent de vidéoprojeter la publicité analysée par le groupe, pour que les élèves puissent interagir avec la publicité afin de montrer ce qu’ils sont en train de décrire/analyser.

Restitution finale :

Au libre choix du professeur, celui-ci pourra demander une analyse rédigée (éventuellement rédigée au propre par les élèves à leur domicile si elle n’a été écrite que sous forme de prise de notes au cours de la séance) ou ne demander qu’une production orale sans restitution papier. Dans l’objectif d’une exposition au sein de l’établissement (CF prolongements possibles) il est envisageable de faire réaliser des affiches aux élèves (comprenant la publicité et leur analyse).

Alternatives 

Il est possible de proposer aux élèves des affiches publicitaires :
– portant sur un thème particulier (développement durable, socialisation différenciée selon le genre, consommation de masse, …)
– éditées à différentes époques mais pour un même produits (ou un même type de produits)
ayant des commanditaires différents (entreprise à but lucratif versus association sans but lucratif versus – administration publique)
Le bilan final pourra donc consister à faire mettre en avant aux élèves les différences et les points communs aux différentes affiches (quelque-soit l’alternative choisie).

Bilan final :

Il sera possible de demander aux élèves leur ressenti par rapport à cette activité (est-ce que leur regard sur les affiches publicitaires sera changé après la réalisation de ce projet ?). Ou encore, leur demander ce à quoi ils devraient prêter attention dans le cas d’une publicité, non plus sous forme d’affiche, mais diffusée à la télévision, au cinéma, sur Internet, … ? (musique, paroles, mouvements des personnages, …)
Evaluation formative ou sommative : Une grille d’évaluation est proposée dans l’annexe n° 1.

Prolongements possibles :

  • Il pourra être demandé aux élèves d’amener à la prochaine séance du matériel leur permettant de créer à leur tour une affiche publicitaire : catalogues, magazines, publicités (pour faire du découpage d’image pour ceux n’ayant pas la possibilité de dessiner par eux-mêmes), ciseaux, colles, feutres, crayons de couleurs, crayon à papier,&#8230 ; CF annexe n° 3 pour la présentation de l’activité de création publicitaire (inclue : grille d’évaluation)
Accéder Annexe 3 (PDF) annexe_no3_article_analyse_affiche_pub
Accéder Annexe 3 (Word) annexe_no3_article_analyse_affiche_pub
    .
Autre exercice de création publicitaire : tache_complexe_-creation_d_une_publicite
    .
  • Il est envisageable d’organiser une exposition au lycée (CDI, Hall, Réfectoire, Journée Portes Ouvertes, …) présentant les analyses réalisées par les élèves, ainsi que les publicités créées par leurs soins.
  • Si les équipements du lycée le permettent, il est possible d’imaginer une adaptation de cette activité à des « publicités vidéos » (même pour le volet de création d’une publicité par les élèves).