Témoignage : la semaine des maths au lycée A.Kastler de Talence

L’un des objectifs de la semaine des maths est de faire parler des mathématiques, de les rendre visibles dans chaque établissement. Justement, le lycée A.Kastler de Talence (33) y parvient par des moments de convivialité qui touchent un grand nombre d’élèves et d’enseignants: un atelier  de jeux de société et de réflexion tous les jours de la semaine, un concours d’énigmes et une dictée scientifique. Leur témoignage précieux nous livre tous les détails de l’organisation.

Un atelier jeux ouvert à tous

Un atelier jeux de société et de réflexion est proposé chaque jour de la semaine des maths sur la pause méridienne, entre 12h à 14h. Il est ouvert à tous, élèves, enseignants et personnels. Il s’installe dans une grande salle au cœur du lycée, dans un endroit très passant. Lorsque le temps le permet, les portes restent grandes ouvertes, les tables sont sorties et l’atelier s’étend dans la cour du lycée.

L’équipe des enseignants de mathématiques a rassemblé de nombreux jeux de réflexion et de société, des casse-têtes personnels, certains jeux sont achetés par le lycée, d’autres sont des jeux personnels. Parmi les jeux qui remportent le plus de succès auprès des participants, on peut citer:

Blokus – Perudo – Pique Plume – Ricochet Robots – Pentago – Bazar Bizarre – Mille Sabords – Uno – Panic Lab – Qwirkle – Rush hour – Tipover – Jeux de cartes – Quoridor – 6 qui prend – Anti Virus – Gravity Maze.

L’atelier est animé chaque jour par 2 ou 3 enseignants de mathématiques, selon un planning établi en avance. L’information est relayée à l’avance également par les enseignants auprès de leurs élèves et par des affiches. Le jour J, les enseignants animateurs de l’atelier n’hésitent pas à aller chercher les élèves par la main, souvent curieux mais parfois hésitants à s’approcher.

Un concours d’énigmes

Au delà de l’atelier Jeux, un concours d’énigmes est également proposé à l’ensemble des élèves du lycée.

De nombreuses énigmes sont repérées bien en avance par les enseignants, de niveaux variés. Après quelques tests, 5 ou 6 seulement sont sélectionnées et classées par difficulté croissante, en commençant par une très facile. Sont privilégiées les énigmes dont la réponse tient en un mot ou un nombre, car cela facilite le remplissage du bulletin-réponse. Chaque énigme se voit attribuer un nombre de points.

L’affiche du concours rassemble toutes les énigmes (par difficulté croissante), elle sera postée sur le site web du lycée et affichée en de nombreux lieux. Les professeurs en font également bonne publicité auprès des élèves avant et pendant la période d’ouverture.

L’urne et les bulletins-réponse sont laissés à disposition des participants au CDI pour la durée du concours. Les années précédentes, cette durée était de 7 jours, mais elle passera sans doute à 14h en 2019 pour laisser plus de temps de recherche.

Une bonne idée : Commencer le concours pendant quelques instants avec les élèves en classe, par exemple en projetant l’affiche et en laissant un petit temps de recherche, avant de suggérer aux élèves de poursuivre seuls.

Dès la fin du concours (le vendredi de la semaine des maths à 16h), les enseignants ouvrent l’urne et calculent le total des points pour chaque bulletin-réponse (mieux le bulletin-réponse est pensé, plus c’est rapide). Les 3 meilleurs scores par niveau (2nde, 1ère, Tale, Post bac sont affichés dans la foulée ainsi qu’une affiche avec les réponses (à préparer au préalable). Les gagnants sont en général récompensés d’une place de cinéma.

Énigmes des années précédentes :

Une dictée scientifique

En plus des actions précédente, une trentaine d’élèves et personnels volontaires participent à une dictée scientifique. Voici  quelques conseils pour son organisation.

Plusieurs mois à l’avance

  • Recherche de quelques textes, échanges entre collègues, discussion, choix définitif du texte. Une dictée d’environ 150 mots est raisonnable.
  • Choix de la date de la dictée. Au lycée Kastler, elle a lieu en général le jeudi suivant la semaine des maths (plus calme) entre 13h00 et 14h00.

Un mois à l’avance

  • Diffusion de l’information à tous les élèves du lycée par l’intermédiaire des enseignants de mathématiques. Nous informons du jour mais pas de l’heure.
  • Chacun encourage les élèves à participer et note les volontaires.
    Information également par affichage dans les couloirs (voir doc joint Affiche dictée).
  • L’équipe de mathématiques demande alors aux collègues des cours impactés leur accord pour que les élèves volontaires participent à la dictée. Si accord des professeurs impactés, convocation transmise aux élèves pour la dictée.
  • En parallèle, invitation de tous les personnels du lycée (enseignants ou pas) à participer à la dictée.

Déroulé de la dictée (Durée totale : environ 50 minutes)

  • Installation des participants.
  • Lecture du texte.
  • Dictée du texte.
  • Relecture.
  • 10/15 minutes de relecture personnelle par les participants.
  • Ramassage des copies.

La suite

  • Correction des copies.
  • Nous entourons simplement les fautes et nous évaluons la qualité de la dictée au nombre de fautes.
  • Seules les 4/5 meilleures copies sont retenues et corrigées plus finement pour un classement final équitable.
  • Proclamation et affichage du palmarès. Récompenses. Affichage du texte de la dictée à côté du palmarès.
  • Retour des copies par l’intermédiaire des collègues de mathématiques.

Les sujets

Lien Permanent pour cet article : https://ent2d.ac-bordeaux.fr/disciplines/semaine-des-maths/2019/01/13/temoignage-semaine-des-maths-lycee-kastler/