Mai 16

Restaurer un cours sauvegardé dans Moodle

Les parcours (c’est à dire les ensembles d’activités et de ressources) réalisés avec Moodle peuvent être sauvegardés afin d’être restaurés dans d’autres cours (sous réserve de versions compatibles). Cette restauration de cours rend possible la mutualisation de parcours réalisés par des collègues d’établissements différents (alors que le lycée connecté ne permet pas d’ouvrir ses parcours au delà de l’établissement).

Dans ce tutoriel, nous allons voir comment restaurer un cours à partir d’une archive Moodle (.mbz).

1 – Récupérer une sauvegarde de cours.

Pour ce tutoriel, nous allons utiliser la sauvegarde se trouvant au bout de lien. Cette sauvegarde est un parcours portant sur le questionnement « Quelles politiques économiques dans le cadre européen » de la classe de terminale.

Téléchargez ce fichier et enregistrez le sur votre ordinateur.

2 – Restaurer un cours à partir d’une sauvegarde.

Pour cette étape, il vous faut disposer d’un cours Moodle dans lequel l’archive téléchargée précédemment va être restaurée. Si vous n’avez pas de cours Moodle vous trouverez ici la procédure pour en créer un.

Depuis la page d’accueil de votre cours, cliquez sur la roue crantée en haut à droite de la page d’accueil du cours.

Cliquez ensuite sur « Restauration »

Sur la page suivante cliquez sur « Choisir un fichier ».

Cliquez de nouveau sur « Choisir un fichier » dans la page nouvelle qui s’affiche.

Dans la fenêtre qui s’ouvre, recherchez l’emplacement du fichier que vous avez téléchargé au point 1. Cliquez ensuite sur ouvrir.

Valider le dépôt en cliquant sur « Déposer ce fichier ». L’envoi du fichier peut prendre un certain temps selon la taille de l’archive que vous restaurez

Une fois l’envoi terminé lancez la restauration.

Les écrans suivants permettent de régler de manière fine les éléments qui seront importés. Nous n’allons rien modifier et restaurer la totalité des éléments de l’archive en cliquant systématiquement sur continuer en bas des pages.

La dernière page renvoie les erreurs éventuelles que la restauration pourrait entraîner. Ici, le nom de l’élève dans le cours à restaurer est différent de celui de l’élève dans le cours accueillant la restauration. Ces erreurs ne sont pas rédhibitoires et n’empêchent pas la restauration.

Cliquez sur continuer.

L’archive a été restaurée. Vous pouvez maintenant utiliser les ressources et les activités du parcours importé.

Mar 21

« Egalité ou inégalité des chances en matière d’éducation ? » Pierre Bourdieu répond aux auditeurs

En 1977, Pierre Bourdieu, directeur du « Centre de sociologie européenne », directeur de la revue Actes de la recherche en sciences sociales, répondait aux auditeurs de France Culture sur le thème « Egalité ou inégalité des chances en matière d’éducation ».

Il donnait sa définition du sociologue, de ses fonctions et de sa place dans la société. Il analysait la responsabilité de l’école dans l’éducation ainsi que l’accélération de la prise de conscience de l’inégalité des chances en matière d’éducation depuis 68 et la reconsidération de l’intelligence en tant que facteur de réussite sociale. Il insistait sur l’impossibilité pour le sociologue de redéfinir entièrement une société. Il revenait sur la conception de l’individu et de l’action individuelle dans la sociologie moderne et la concurrence complémentaire pour le même objet entre psychanalystes et sociologues. Sur la sociologie il disait : 

La sociologie ne conduit pas au fatalisme du tout, elle donne des armes pour une action rationnelle sur le monde social […] elle donne plus de chances d’agir avec une prévision raisonnable des conséquences de ce qu’on fait… et avec moins de chances, par conséquent, d’être récupéré par le système. Les gens qui entreprennent des actions sans savoir la force du système contribuent toujours à renforcer le système, parce qu’il n’y a rien de pire qu’une expérience récupérée. 

Accéder à l’épisode 1


Chaque fois que nous parlons du monde social en terme de mécanismes, nous décrivons l’univers implicitement comme un engrenage. C’est une métaphore qui s’impose par exemple pour décrire le système scolaire. Il est commode de dire que les enfants entrent dans une espèce de grande machine, qu’il y a une espèce de trieuse automatique qui, obéissant à certaines lois, en éjectent un certain nombre, en conserve d’autres. On pourrait construire un modèle mécanique du système scolaire, en donnant des points différents on mettrait des billes plus ou moins grosses.. Cette image n’est pas fausse, mais comme tous les modèles physiques du monde social, elle dissimule une chose fondamentale, c’est que nous n’avons pas à faire à des billes qui rouleraient dans une machine, nous avons affaire à des individus qui ont des stratégies. C’est un mot tout à fait important même si ces stratégies sont des stratégies de conservation.

Accéder à l’épisode 2

Mar 04

Enregistrer des capsules audios en ligne

Le site mon-oral.net (https://www.mon-oral.net/) met à disposition un service en ligne d’enregistrement audio fonctionnant avec de multiples périphériques (ordinateur, tablette, smartphone…) et multiplateforme.

Cet outil peut être pertinent dans le cadre de la préparation des élèves aux épreuves orales (Grand Oral, Épreuve orale de second groupe).

Les fichiers audios enregistrés par le site peuvent ensuite être téléchargés au format .mp3.

Ce service en ligne est compatible avec la réglementation RGPD.

Mar 04

Évaluation des SES au baccalauréat dans le cadre du contrôle continu

Le contexte sanitaire exceptionnel auquel nous sommes confrontés a amené le ministre à définir, dans sa lettre aux enseignants du 21 janvier, les adaptations de la session 2021 du baccalauréat général et technologique. Ces adaptations rendent nécessaire de préciser le cadre solide au sein duquel le contrôle continu permettra à la fois de garantir la pleine légitimité du baccalauréat comme examen national et la confiance que les établissements d’enseignement supérieur peuvent avoir dans l’évaluation menée par les enseignants dans les lycées.

En sciences économiques et sociales.

Trois principes doivent guider l’évaluation :

-Être au plus près des attendus de l’épreuve du baccalauréat(tels que recensés dans le document «Présentation de l’épreuve finale, attentes et évaluation» en ligne sur le portail Eduscol (à l’adresse: https://eduscol.education.fr/1987/sujets-zero-et-specimens-pour-le-baccalaureat-2021) et donc privilégier les évaluations en présentiel, de ce type, soit sur la totalité d’une épreuve, soit sur une partie seulement (à partir de sujets complets d’épreuves composées ou de dissertation), en leur attribuant un coefficient plus élevé qu’aux autres évaluations ; dans l’idéal, les élèves devraient bénéficier de deux devoirs de ce type par trimestre ou semestre. S’il n’a pas été possible ou n’est pas possible d’organiser un nombre suffisant de devoirs surveillés du type de l’épreuve terminale de spécialité du baccalauréat, il est recommandé de donner à faire aux élèves des «devoirs maison» sur tout ou partie de sujets de ce type.

-Prendre en compte tous les devoirs et travaux réalisés, en classe et à la maison, en les considérant comme des signes de l’engagement et des progrès des élèves. Dans une situation d’hybridation (et plus encore en cas de distanciel total –ce qui est le cas dans certains lycées), le travail à la maison constitue indéniablement une part importante, voire centrale, du travail réalisé. Ne pas en tenir compte conduirait à rendre invisible une grande partie de l’engagement des élèves.

-Évaluer de façon positive et bienveillante, et valoriser tous les signes de progrès des élèves. De façon à asseoir l’objectivité certificative de l’évaluation, l’idée est donc que les professeurs privilégient les devoirs du type de l’épreuve terminale de spécialité en leur attribuant un coefficient plus élevé (et parmi ces devoirs un coefficient plus élevé aux devoirs surveillés qu’aux «devoirs maison»), mais qu’ils tiennent compte, dans le calcul des moyennes, de toutes les évaluations pour mesurer avec bienveillance le travail, les acquisitions et les progrès des élèves.

À titre indicatif, les professeurs pourront par exemple opter pour la pondération suivante :

•Devoirs surveillés de type baccalauréat : coefficient 4

•Devoirs maison de type baccalauréat : coefficient 3

•Autres devoirs surveillés : coefficient 2

•Autres devoirs maison : coefficient 1

Les enseignants pourront adapter leurs attentes et donc leurs critères de notation de façon à valoriser les progrès des élèves.

Jan 25

Les usages pédagogiques du numérique au service de la réussite des élèves

Rapport de l’Inspection Générale de l’Education, du Sport et de la Recherche

La crise sanitaire exceptionnelle que le pays traverse depuis le printemps 2020 a des répercussions considérables sur l’ensemble du système éducatif, qui s’est subitement trouvé confronté au défi du maintien de la relation pédagogique entre les élèves et les enseignants. C’est l’utilisation des outils numériques qui a permis d’éviter une interruption complète de cette relation, qui aurait eu des conséquences difficilement réversibles sur les apprentissages, particulièrement pour les élèves les plus fragiles ou les moins favorisés socialement. Ces outils ont pu être mis en œuvre grâce aux efforts considérables de tous les acteurs, qui se sont massivement mobilisés pour assurer la continuité pédagogique : élèves, parents, enseignants, inspecteurs, services académiques et centraux, collectivités locales. Dans la grande majorité des cas, il a été possible de s’appuyer sur l’infrastructure matérielle et sur l’organisation du numérique pédagogique que l’institution met en place depuis plusieurs années. Par ailleurs, ces usages du numérique, contraints, ont conduit de nombreux enseignants à mener une intense réflexion didactique et pédagogique sur l’ensemble de leurs pratiques et sur la place que certains outils numériques peuvent occuper dans leur enseignement, y compris en temps normal. Depuis le 17 mars, la mission de l’inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche sur « Les usages pédagogiques du numérique au service de la réussite des élèves » a exclusivement consacré ses travaux à l’observation et à l’analyse, essentiellement sur le plan pédagogique, de l’enseignement à distance dit « de crise », auquel la communauté scolaire a dû rapidement s’adapter. Les conclusions de la mission figurant dans ce rapport sont basées sur de nombreux entretiens avec des représentants de l’ensemble des acteurs impliqués, sur des observations directes, sur les données statistiques publiées ainsi que sur une enquête réalisée par la mission auprès d’environ 400 enseignants.

Jan 08

Le pouvoir de la destruction créatrice

Des fiches pédagogiques et des vidéos réalisées à partir de l’ouvrage de P. Aghion.

Accéder aux ressources sur le site Melchior

Jan 08

Baccalauréat 2021 – Sujets zéro

Accéder aux sujets

Jan 08

Contenu des programmes évalué dans les épreuves d’enseignement de spécialité.

Jan 08

Ressources du Collège de France pour le programme de SES : chapitres, exercices et vidéos

Les sciences économiques et sociales (SES) sont enseignées en seconde, première et terminale.

Dans le cadre d’un partenariat entre le Collège de France et le ministère de l’Éducation nationale, de nouveaux programmes SES aux meilleurs standards internationaux ont été conçus par un groupe piloté conjointement par deux professeurs du Collège de France (Philippe Aghion pour l’économie et Pierre-Michel Menger pour la sociologie) et par deux inspecteurs généraux (Marc Montoussé et Marc Pelletier). L’objet de ce partenariat est plus globalement d’offrir des ressources scientifiques et pédagogiques d’excellent niveau aux professeurs de SES et à leurs élèves.

Les nouveaux programmes de SES entrent en vigueur à la rentrée 2019 pour les classes de seconde et de première, et à la rentrée 2020 pour la classe de terminale.

Chaque chapitre du programme est rédigé par des professeurs de sciences économiques et sociales expérimentés et est enrichi d’activités, de jeux et de vidéos. L’ensemble est relu et validé scientifiquement par les professeurs du Collège de France et pédagogiquement par les inspecteurs généraux.

Ces ressources sont proposées en libre accès sur le site du Collège de France. Elles sont particulièrement utiles aux professeurs de SES et à leurs élèves, mais elles peuvent aussi être d’un grand intérêt pour un plus large public en France comme à l’étranger, notamment dans les pays francophones.

Accéder aux ressources sur le site du Collège de France

Jan 08

Grand Oral et Enseignements de Spécialité

Contributions de l’inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche