Ni héros, ni salauds

Alexandre Doulut et Lucien Lazare ont questionné le rapport des français aux juifs pendant la seconde guerre mondiale.

« Pour expliquer la non-déportation de 75% des Juifs de France durant l’Occupation, c’est souvent la figure des Justes des Nations qui est mise en avant. Depuis plusieurs années une dérive tend à réduire ce chiffre au seul sauvetage. En s’appuyant sur une centaine de dossiers de demande refusée d’attribution de ce titre, les auteurs s’interrogent sur l’attitude des français moyens à l’égard des Juifs. Surtout, ils soulignent l’importance de la chronologie et du contexte local et dégagent quels autres facteurs ont contribué à la survie des ¾ des Juifs de France. »

Doulut Alexandre, Lazare Lucien, Ni héros, ni salauds, la population a-t-elle protégé les juifs en France occupée ?, Le bord de l’eau, 2019