La haine que Hitler avait contre les juifs, une intense haine.

Ginette Kolinka, rescapée du camp d’Auschwitz, déportée de Drancy le 13 avril 1944, a tenu à insister sur ce fait.

Jeudi 7 mars, plusieurs enseignants d’histoire-géographie et de lettres-histoire ont pu en effet entendre son témoignage lors de la conférence Comment enseigner l’histoire de la Shoah ? Cette formation, qui se déroulait au lycée Victor Louis de Talence, proposée dans le cadre du programme de formation académique, a été organisée en partenariat avec le Mémorial de la Shoah.

Depuis plusieurs années, Ginette Kolinka témoigne de son passé et rencontre élèves et professeurs. Cette parole vivante est désormais audible et visible en ligne, sur le site mémoires des déportations (réalisation Union des déportés d’Auschwitz).

Ouverture de la conférence par M. Charles Jacquelin, IEN Lettres-Histoire-Géographie et Mme Aurélie Dongeux, IA-IPR Histoire-Géographie, en compagnie de Mme Sandrine Labeau, correspondante du Mémorial de la Shoah, M. Alban Perrin, formateur au Mémorial de la Shoah et chargé de cours à Sciences Po Bordeaux, et Ginette Kolinka.