BAC PRO MELEC

Définition du livret de suivi d’acquisition des compétences

Ce livret individuel est obligatoire pour tous les candidats évalués en mode Contrôle en Cours de Formation (CCF). Il est recommandé pour les candidats évalués en mode ponctuel car il constitue un outil de pilotage pédagogique de la formation. Il rend l’apprenant acteur de son parcours de formation. Il est souhaitable de le proposer sous forme numérique.

Objectifs :
• Assurer la traçabilité du niveau de performance des apprenants sur les critères d’évaluation de chaque compétence
• Assurer la traçabilité de l’évolution du niveau de maîtrise des compétences
• Permettre d’établir des bilans intermédiaires d’acquisition des compétences
• Positionner le candidat dans le cadre des épreuves certificatives évaluées en mode CCF

Contenus :
• Descriptifs des activités de formation en centre précisant : les activités et les tâches professionnelles de référence
• Évaluations des activités de formation en centre précisant : les compétences évaluées, les critères d’évaluation retenus et les indicateurs de réussite propres à la situation de formation
• Bilans entreprise comportant l’évaluation des compétences mobilisées lors des différents temps de formation en entreprise. Ces bilans sont complétés conjointement par le tuteur en entreprise et le professeur d’enseignement professionnel à l’occasion d’une visite en entreprise, en présence de l’apprenant. Ils prennent appui sur les fiches activités en entreprise issues du portfolio « activités en entreprise » de l’apprenant
• Tableau de bord des compétences de l’apprenant décrivant graphiquement l’évolution du niveau d’acquisition de chacune des compétences
• Bilans intermédiaires de compétences formalisés

Utilisation :
• L’équipe pédagogique renseigne les descriptifs et les évaluations des activités de formation tout au long du parcours.
• Un bilan intermédiaire de compétences, préparé et formalisé par l’ensemble de l’équipe pédagogique d’enseignement professionnel, donne lieu à un entretien de 15 minutes maximum. Il est réalisé deux fois par an en présence de l’apprenant et par un représentant de cette équipe pédagogique. Le positionnement sur chaque compétence est communiqué à l’apprenant.
• Quand l’équipe pédagogique de l’enseignement professionnel juge que le candidat est prêt, elle réalise un bilan terminal de compétences qui prend appui sur le dernier bilan intermédiaire réalisé. Le bilan terminal permet un positionnement final et une proposition de note pour les candidats évalués en mode CCF.⇒ PRÉSENTATION DES MODALITÉS DE CERTIFICATION DU BAC PRO MELEC : livret de suivi d’acquisition des compétences et portfolio

Définition du portfolio « activités en entreprise »

Ce portfolio est obligatoire pour tous les candidats évalués en mode Contrôle en Cours de Formation (CCF). Il est recommandé pour les candidats évalués en mode ponctuel, car il constitue un outil d’explicitation des activités menées en entreprise. Il est souhaitable de le proposer sous forme numérique.

Objectifs :
• Rendre compte des activités exercées en entreprise
• Développer l’analyse du candidat sur ses activités
• Permettre d’établir les « bilans entreprise » inclus dans le livret de suivi d’acquisition des compétences
• Communiquer un bilan à l’entreprise

Contenus :
• Fiches activités entreprise permettant au candidat de rendre compte de son activité. Elles précisent l’activité et son contexte (types d’opération, secteur d’activité). L’apprenant y développe une analyse sur ses pratiques selon plusieurs axes : réussites, aléas, difficultés, niveau d’autonomie, niveau de responsabilité, attitudes professionnelles, …

Utilisation :
• L’apprenant complète autant de fiches que d’activités auxquelles il a participé.
• Ces fiches sont à la disposition de l’équipe pédagogique et sont archivées durant tout le cycle de formation.
• Ces fiches contribuent à l’individualisation du parcours de formation (complémentarité formation en centre / formation en entreprise) et à la définition d’objectifs complémentaires sur l’ensemble des périodes en entreprise (Cf. annexes pédagogiques des conventions).
• Ces fiches servent de point d’appui aux « bilans entreprise » renseignés conjointement par le tuteur et le professeur d’enseignement professionnel à l’occasion d’une visite en entreprise, et en présence de l’apprenant.
• Ces fiches peuvent être transmises à l’entreprise pour rendre compte des activités exercées pendant la période.