«

»

Mar 28

Extrait du vademecum du 20 mars 2020 sur la continuité pédagogique

Continuité de la scolarité et des procédures d’orientation pendant la fermeture de l’établissement

Les conseils de classe du deuxième trimestre auront-ils lieu ?

Les conseils de classe se tiendront à distance en audioconférence ou en visioconférence, si ces outils sont disponibles dans l’établissement. La priorité sera donnée aux conseils de classe qui ont une incidence sur la suite du parcours des élèves :

– Classe de terminale toutes voies : avis sur les candidatures dans l’enseignement supérieur et fiche avenir ;

– En seconde générale et technologique : avis sur les pré-choix de voie d’orientation et le cas échéant d’enseignement de spécialité pour le cycle terminal.

– En baccalauréat professionnel, à l’issue de d’une seconde professionnelle organisée en familles de métiers : choix de la spécialité de baccalauréat professionnel

Pour Parcoursup, quelles sont les modalités d’accompagnement prévues pour les lycéens de terminale dont les établissements sont fermés ?

Le professeur principal reste l’interlocuteur privilégié pour poursuivre l’accompagnement de ses élèves dans cette période de finalisation des candidatures pour les formations de l’enseignement supérieur. Le chef d’établissement indiquera aux élèves et à leurs familles les modalités leur permettant d’échanger notamment sur les sujets d’orientation. Pour les lycéens qui rencontreraient des difficultés et afin de leur permettre de confirmer leurs vœux, les conseillers du numéro vert Parcoursup 0800 400 700 (ouvert de 10 à 16 heures du lundi au vendredi) et les services académiques via la rubrique contact (accessible depuis le dossier candidat) sont mobilisés pour répondre à toutes les questions. Chaque situation individuelle sera prise en compte avec bienveillance, en lien avec les services académiques. Ces modalités d’accompagnement spécifique resteront en place jusqu’au 2 avril, date limite pour la confirmation des vœux Parcoursup.

Pour Parcoursup, la fermeture de l’établissement aux élèves impacte-elle le travail de renseignement des dossiers des élèves de terminale par les chefs d’établissements et les professeurs ?

Durant la fermeture de l’établissement aux élèves, les équipes administratives et pédagogiques continuent de travailler. Ainsi, les éléments du dossier candidat renseignés par les équipes pédagogiques, qui sont totalement dématérialisés, seront saisis dans les délais impartis :

– la fiche Avenir associée à chaque vœu est disponible depuis le 3 février et peut être remplie à distance ;

– les bulletins scolaires des 1er et 2nd trimestres de terminale sont soit remontés automatiquement par les chefs d’établissement, soit saisis par les élèves dans leur dossier. Par ailleurs, les conseils de classe qui statuent sur les avis des équipes pédagogiques sont maintenus à distance.

Les épreuves du baccalauréat (de contrôle continu et terminales) auront-elles lieu ou seront-elles décalées ?

A ce stade, le calendrier est maintenu tout en tenant compte de l’avancée pédagogique. En cas de prolongation de la période de fermeture de l’établissement aux élèves, des mesures seront mises en place afin de permettre aux élèves de passer leur examen dans les meilleures conditions. Les familles en seront informées.

Que se passe-t-il pour les élèves en CAP et en baccalauréat professionnel qui ont un « contrôle en cours de formation » (CCF) ?

Les épreuves organisées en contrôle en cours de formation programmées durant la période de fermeture des établissements sont reportées.
Pour des élèves en classe de terminale de baccalauréat professionnel ou en 2ème année de CAP (c’est-à-dire dans l’année d’obtention de leur diplôme) dont la réalisation des situations d’évaluation CCF n’est plus possible, des modalités d’évaluation seront adaptées : les élèves ne seront pas pénalisés du fait de la fermeture des établissements pour l’obtention de leur diplôme.

Que se passet-il pour les élèves en CAP et en baccalauréat qui devaient poursuivre leur formation en entreprise (PFMP) ?

Les PFMP sont suspendues jusqu’à nouvel ordre. Les élèves qui sont en première année de CAP et en deuxième année de baccalauréat professionnel verront avec leur professeur s’il est possible de reporter les semaines qui n’auront pas été effectuées soit à la fin de l’année scolaire présente (si la situation sanitaire le permet) soit l’année suivante. Dans ce cas, le chef de l’établissement accordera une dérogation. Pour des élèves en 2ème année de CAP ou en terminale professionnelle (c’est-à-dire dans l’année d’obtention de leur diplôme) dont le report du stage (PFMP) n’est pas possible, à titre exceptionnel et dérogatoire, le recteur pourra décider en fonction de la situation des élèves d’une réduction du nombre de PFMP obligatoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>