Source d’eau chaude thermale de Camou
Coordonnées géographiques et GPS du site
43°06’47 » N 0°54’33 » W
43.113122 -0.909191
Coordonnées géographiques et GPS du parking
43°06’57 » N 0°54’23.70 » W
43.115787 -0.906567
Extrait carte géologique Tardets – Sorholus – n°1050
Légendes – Carte géologique Tardets – Sorholus – n°1050
Localisation Camou
 
Vue aérienne et itinéraire

Description du site :
Lamina ziloa est une source d’eaux thermales. Deux sources aux caractéristiques différentes, une source chaude et une source froide, jaillissent à un mètre de distance.

 
Source et aménagements


Les sources de Camou sont situées sur le tracé d’une faille est-ouest. La fracture met en contact les calcaires urgoniens de l’aptien supérieur (n6a ; bloc soulevé) et les marnes noires albiennes (c1 ; bloc affaissé) au niveau d’un escarpement de quelques mètres.
Le massif des Arbailles consiste en un anticlinal de cœur triasique (voir carte de Tardets-Sorholus, n°1050). Les sources se situent en bordure de l’anticlinal sur la commune de Camou-Cihigue à la limite entre les terrains albiens (c1) et les terrains aptiens (n6a).
L’eau de la source chaude sort de la roche avec une température proche de 30°C en toute saison. Le débit est relativement régulier, proche d’une valeur de 1 L.sec-1.
L’eau est fortement « salée » ([NaCl] > 15 g.L-1), légèrement sulfatée et carbonatée. Cette minéralisation indique une circulation au contact de couches triasiques (marnes gypsifères du Keuper).
L’eau de l’exsurgence chaude circule dans le massif marno-calcaire fracturé/fissuré des Arbailles composé principalement de roches du secondaire (du trias inférieur -250 Ma au crétacé inférieur = Albien ; -100 Ma). Elle entre au contact de sels au cours de son cheminement (marnes bariolées gypsifères du trias supérieur = Keuper ; -230 à -220 Ma) et se réchauffe en profondeur dans le sous-sol. En appliquant un gradient géothermique de 1°C pour 35 m, on peut estimer que la remontée d’eau chaude s’effectue d’une profondeur minimale de 900 m.
L’eau de la source froide jaillit par deux griffons et plusieurs fissures. Les débits de cette source sont irréguliers et suivent de près le volume des précipitations. L’eau est bicarbonatée calcique et magnésienne, elle circule dans le karst constitué par les calcaires urgoniens (n6a). Les apports d’eau alimentant la source froide sont superficiels : la faille est-ouest séparant le bloc urgonien du bloc albien sert d’axe de drainage canalisant vers Camou une partie de l’eau météorique tombée sur le flanc est du massif des Arbailles.
Lamina ziloa a été exploité par la famille Aguer pour des cures thermales au cours du XXe siècle. De nos jours, à condition de respecter la propriété, les propriétaires, les usagers et le site, les curieux et les scientifiques en herbe peuvent profiter gracieusement du lieu.

Activités envisageables (en vert les activités en lien avec l’EDD) :

  • se repérer, s’orienter sur une carte, avec une boussole, en utilisant une application de géolocalisation
  • réaliser des mesures in situ : température, pH, conductimétrie
  • effectuer un prélèvement pour analyser l’eau en laboratoire (lien avec le programme de Physique – Chimie)
  • esquisser un schéma structural et/ou une coupe géologique de la zone étudiée
  • calculer la profondeur atteinte par l’eau de la source chaude circulant dans le massif des Arbailles
  • réfléchir aux alternatives offertes par l’exploitation de l’énergie géothermique (géothermie peu profonde à basse énergie // chauffage individuel).
  • Calculer la quantité d’énergie thermique théorique qu’un volume d’eau de la source de Camou est susceptible d’échanger

              formule : Q = m X Cm X (Tf – Ti)

                        Q :       énergie thermique échangée exprimée en joule (J)

                        m :       masse du corps exprimée en Kg

                        Cm :     capacité thermique massique dépendant de la nature du corps étudié (en J.°C-1.Kg-1) ; Cm eau = 4 185 J.°C-1.Kg-1

                        Tf :       température finale en °C

                         Ti :       température initiale en °C

    • Convertir cette valeur en KWh (1 KWh = 3 600 000 J) afin de la comparer à des valeurs de consommation d’énergie pour le chauffage d’un foyer.
    • Commenter ces valeurs

 

  •  

Accès / sécurité :

Se rendre au bourg de Camou par la D149 et garer le bus en face du bar – restaurant Aguerria (près du fronton). Le départ du sentier pédestre est à gauche du bar quand on se tient face au bar. Il est balisé (marquage jaune) et des panneaux explicatifs jalonnent le chemin.

Panneau explicatif

Le parcours ne présente aucune difficulté (10 minutes aller/retour). On traverse un champ en longeant le ruisseau. L’herbe peut être mouillée prévoir donc des chaussures adaptées.

ATTENTION ! L’accès à la source est aménagé mais peut être glissant, le cours d’eau est peu profond et le courant faible. Rester vigilant cependant pour éviter de glisser et de se retrouver dans l’eau (tiède).

Remarques :

    • la source et les terres traversées pour y accéder sont la propriété de la famille Aguer. Elle les met gracieusement à disposition de tous. Respectez les lieux et les occupants en évitant, par exemple, que la classe parcourt le champ d’herbe fourragère menant à la source en empruntant plusieurs chemins différents. Une progression dans le même tracé, en file indienne et longeant le ruisseau sera appréciée. Ne cueillez pas les fleurs, ne ramassez pas les champignons, n’effrayez pas les animaux d’élevage… Ne soyez pas trop bruyants… Camou est un village très paisible…
  • Prévoir des bottes en caoutchouc ou une serviette pour s’essuyer les pieds et les mollets si des mesures et/ou des prélèvements doivent être faits in situ. On ne peut pas accéder à l’exsurgence chaude depuis la berge !! On peut sinon bricoler une perche de 2 à 3 mètres.

Mots-clés et liens avec les programmes :

Collège

Lycée

Cycle 3

Identifier des formes et des sources d’énergie

 

 

Exemple de source d’énergie utilisée

Géologie locale et aménagements, exploitation des ressources naturelles

Première Spécialité

L’apport des études sismologiques et thermiques à la connaissance du globe terrestre – gradient géothermique ; convection

Cycle 4

Exploitation des ressources naturelles par l’être humain

TS

T2A – Géothermie et propriétés thermiques de la Terre

Définitions :
Lamina = sorte de lutin de la mythologie basque
Ziloa = trou, cavité
Exsurgence = source, parfois à fort débit, correspondant à l’émergence d’une rivière souterraine dont l’origine n’est pas dans la perte d’une rivière aérienne.
(in Dictionnaire de géologie, 5e édition, Masson Sciences, Dunod)
Griffon = orifice de sortie visible et localisé d’une source.
(in Dictionnaire de géologie, 5e édition, Masson Sciences, Dunod)

Bibliographie / sitographie :
Carte géologique au 1/50 000 de Tardets – Sorholus et sa notice, n°1050, édition BRGM
Le karst des Arbailles, Nathalie VANARA, Karstologia Mémoire n°8 – 2000
Les sources de Camou : http://autourdalos.fr/html/notes_camou.htm

Calcul énergie thermique échangée : https://www.superprof.fr/ressources/scolaire/physique-chimie/premiere-s/thermodynamique/changement-de-temperature.html

Joules « équivalence et conversion » : https://fr.wikipedia.org/wiki/Joule