Projection débat -« Caiga quien caiga -La chute de Montesinos « -Utopia à Bordeaux

Dans le cadre du « 11ème Festival de Cinéma Péruvien de Paris »

Lundi 15 AVRIL à 20h

Projection-débat

« CAIGA QUIEN CAIGA – LA CHUTE DE MONTESINOS » 

Film en compétition Long-Métrage au « Festival de Cinéma Péruvien de Paris » 2019

Soirée organisé par l’Association AmaruArt-Europe en partenariat avec Pérou Pacha

https://www.facebook.com/AmaruArtEurope/

Projection suivi d’un débat avec le réalisateur Eduardo Guillot, avec Françoise Escarpit, journaliste spécialiste d’Amérique latine et Carmen Minchan Silva, journaliste péruvienne et Présidente d’AmaruArt-Europe.

Achetez vos places à l’avance à partir du 5 Avril à l’Utopia

 » CAIGA QUIEN CAIGA – LA CHUTE DE MONTESINOS « 

Eduardo Guillot

Pérou- 2017 –  98 min

VOSTF  –  ESPAGNOL

Avec Miguel Iza, Eduardo Camino, Javier Valdez,  Kukuli Morante, Karina Jordan.

Adaptation du roman de José Hugaz.

 

La publication d’une vidéo compromettante impliquant l’ancien conseiller et chef du renseignement Vladimiro Montesinos, provoque l’arrestation de ce dernier, et la mise en cause la dictature du président Alberto Fujimori.

L’avocat José Ugaz est chargé de diriger l’enquête. Il a des sérieuses raisons de penser que le président et le gouvernement sont impliqués dans des crimes et pour le prouver, il devra affronter un réseau de corruption tissé pendant une décennie.

« Caiga quien Caiga – La Chute de Montesinos » est inspiré de faits réels. Le scénario est basé sur le livre du même nom de José Ugaz, ancien procureur de la république et ancien  président de l’Assemblée de Transparence Internationale, dans le cas Fujimori-Montesinos. Il décrit les derniers moments de la dictature fujimorista au Pérou, en se centrant sur la capture du Chef du Service de Renseignements péruvien, Vladimiro Montesinos. Ce film est réalisé par Eduardo Guillot.

Il présente les événements qui ont marqués une bonne partie de l’histoire politique latino-américaine des dernières décennies, tel que la lutte contre la corruption entre ceux qui cherchent à contrôler l’Etat à des fins  délictueuses et les héros solitaires qui tentent de continuer à croire en la justice et la légalité.

Avec un casting mené par Miguel Iza dans le rôle de Vladimiro Montesinos y Eduardo Camino interprétant l’avocat José Ugaz, « Caiga quien caiga » fut filmée aux endroits même où s’est déroulé les événements.

Le film a reçu le Prix national des Projets de Distribution des Longs-métrages 2018 du Ministère de Culture Péruvien. Il est en compétition cette année dans la catégorie long-Métrage du 11ème Festival de Cinéma Péruvien de Paris*.

*Film dans la programmation d’avril 2019 du cycle de Cinéma Péruvien à Bordeaux. Prochaine projection le 29 avril à 18h à l’Instituto Cervantes de Bordeaux avec le film « El evangelio de la carne – Octobre violet à Lima » du réalisateur Eduardo Mendoza de Echave. Projection suivi d’un débat avec  Jovita Maeder, directrice du Festival de Cinéma Péruvien de Paris et des Membres d’AmaruArt (Voir programmation du Cervantes : https://cultura.cervantes.es/burdeos/fr/El-evangelio-de-la-carne/123566)