Plastique à la loupe

Ce projet de sciences participatives sur la pollution plastique des plages et berges de fleuves de notre académie est proposé en partenariat avec la fondation Tara océan dans le cadre de ses opérations éducatives pour les élèves de collège et lycée. Afin de sensibiliser les jeunes au fléau de la pollution plastique dans les océans, la fondation Tara invite les élèves de l’ensemble du territoire français à participer à une grande enquête visant à quantifier et qualifier la présence de plastiques sur les plages littorales et les berges des fleuves et rivières.
Tout au long de l’année, l’équipe enseignante est accompagnée dans ses démarches (publication à destination de la presse, autorisation de droit à l’image…) grâce à une communication régulière avec l’équipe pédagogique de la fondation Tara et les relais académiques locaux. Les élèves bénéficient de visioconférences qui permettent d’apporter un éclairage scientifique sur la pollution plastique et ses impacts pour l’environnement.
Le point d’orgue du projet est la sortie sur le terrain lors de laquelle les élèves mettent en œuvre de façon rigoureuse le protocole expérimental proposé par la fondation. Les prélèvements, triés de retour dans l’établissement, sont ensuite envoyés aux scientifiques pour analyse.

Quelques semaines plus tard, les élèves reçoivent une interprétation scientifique de leur collecte sous forme d’un état des lieux de la pollution plastique constatée. Ils peuvent alors analyser les données locales et compléter leur réflexion par les bilans obtenus par les autres classes engagées dans le projet.
Très appréciée des élèves, cette expérience de sciences participatives sur un sujet d’actualité se prête parfaitement au travail transdisciplinaire et les compétences travaillées sont donc multiples : pratiquer des démarches scientifiques, comprendre les enjeux de la pollution plastique, adopter un comportement éthique et responsable, pratiquer des langages… Dans un second volet, cette prise de conscience des impacts de la pollution plastique amène les élèves à s’engager dans des actions concrètes pour sensibiliser d’autres publics, initier des solutions de réduction de l’usage du plastique ou encore rencontrer les professionnels de la chimie verte qui travaillent sur des substituts au plastique.
Rappelons par ailleurs que la fondation Tara propose via son site internet de nombreuses ressources pédagogiques qui permettent de prolonger ou élargir la réflexion menée sur la santé des océans.

Voici des clichés et plaquettes explicatives des actions engagées en 2020-2021 dans quatre établissements:

  • au Lycée de Gelos,
  • au Lycée de la Mer (Gujan Mestras),
  • au collège Marracq (Bayonne)
  • au collège Jacques Prevert de Bourg sur Gironde