Numérique et créativité : la webradio

L’utilisation du numérique comme ressource d’apprentissages et de créativité

La radio, une précieuse source d’informations.
Si la radio est loin d’être une source nouvelle d’informations, son utilisation en classe a été largement facilitée par les NTIC qui permettent les podcasts et donc une écoute différée des émissions. 

LE STUDIO RADIO, UN CADRE FAVORABLE

Dans tous les cas le studio radio se révèle un élément déterminant dans la mise en oeuvre de réalisations médiatiques.
Il offre des conditions d’enregistrement de qualité pour les élèves, évoque un cadre professionnel et la rigueur nécessaire à son utilisation.
Fixe ou mobile, parce que c’est un outil attractif et opérationnel, le studio radio contribue largement à convaincre, élèves comme enseignants, à s’engager dans des réalisations, y compris ponctuelles.
Voir Annexe 1 : Le matériel : conseils pratiques 

WEBRADIO : UN ACCOMPAGNEMENT DANS L’USAGE DU NUMÉRIQUE…

Un constat, un objectif : les jeunes utilisent beaucoup le numérique en général, les nouvelles technologies, les réseaux sociaux… mais pas souvent à des fins d’apprentissage. De ce fait, leurs compétences se limitent aux usages propres à chacun.
Les projets comme la pratique de la webradio et donc de l’usage du numérique permettent aux enseignants d’assurer aux élèves une formation aux outils et aux ressources numériques, une éducation renouvelée aux médias, à l’information et à l’usage responsable d’internet, de leur permettre une prise de conscience autour de la culture numérique.
Les démarches d’apprentissage avec le numérique se caractérisent aussi par une prise en compte de la pluralité des profils des élèves, en situation d’inégalités face au numérique.
Les enseignants explorent les possibilités offertes par les outils pour créer des situations d’apprentissage et développer un usage critique et responsable des outils numériques et d’internet.

QUELQUES EXEMPLES DE SITUATIONS D’APPRENTISSAGES

  • Ecrire, pour produire une chronique, une émission ou un reportage radio développe la compétence de recherche, de sélection de l’information, d’évaluation des sources, et des contenus face à des textes informatifs.
  • Réussir la prise de son répond à un objectif de production et donc à des critères précis, quels que soient les supports (téléphones portables, tablettes ou enregistreurs numériques) : réglages, sélection des lieux , des moments et bien sûr des sons doivent être réfléchis.
  • Monter un fichier audio à l’aide de logiciels représente un travail de construction, de nettoyage et d’écriture. Citons aussi l’étape préalable du dérushage, qui oblige à écouter, repérer, sélectionner, résumer par mots clés.
  • Créer l’habillage sonore (génériques, jingles, virgules…) d’émissions ou de chroniques radio par exemple destinées à être diffusées sur internet, nécessite d’apprendre aux élèves les essentiels juridiques de la publication en ligne (propriété des oeuvres intellectuelles, respect du droit de l’auteur, les licences libres CC…) par la recherche de sons, de musiques libres de droit.
  • Publier en ligne les productions radio permet également d’aborder avec les élèves le droit de la publication, mais aussi de leur faire travailler l’écriture web pour des reportages multimédias.

Même si l’exercice de publier relève souvent du fait des enseignants (les lycéens de Brie Comte Robert ont néanmoins suivi une formation dans ce sens) , il est l’occasion de caractériser les outils existants : site de l’établissement, blogs – plateforme académique de Bordeaux Blogpeda par exemple -, sites ou plateformes dédiées (Soundcloud, audioblogs d’Arte.com, Médiacad, la médiathèque de l’Académie de Bordeaux, ou encore la Wikiradio de l’académie de Créteil

Voir Annexe 2 : La Wikiradio  de Créteil : un exemple d’outil de publication en ligne

  • Communiquer sur les travaux et les créations des élèves via la création d’un compte Facebook et d’un compte Twitter : les lycéens de Brie Comte Robert l’ont expérimenté à l’issue d’une réflexion sur l’utilisation des réseaux sociaux et sur la liberté d’expression. Objectifs : faciliter les expressions entre élèves, avec les enseignants (les parents ont été invités à participer au groupe… en vain) , informer de la mise en ligne des productions…

POUR LA MISE EN OEUVRE ET LA VALORISATION DE COMPÉTENCES

Sans prétendre être exhaustif, retenons quelques compétences essentielles à nos yeux que les projets webradio favorisent.

  • Acquérir autonomie et esprit d’initiative

La web radio nécessite une organisation du travail par groupes d’ élèves, par “îlots”, des modalités d’ organisation qui suscitent un développement de l’ autonomie de l’ élève, placé en situation d’acteur. L’enseignant n’ est pas systématiquement présent avec l’ élève ou le groupe, il intervient ponctuellement afin de réguler le travail tout au long du projet.

  • Apprendre à écouter, à entendre

Ecouter, c’est être attentif à un message (une information, un bruit, un son, une musique…).
Entendre, c’est écouter volontairement.
A la lumière de ces définitions, nous mesurons alors l’ importance de la mise en oeuvre de ces compétences ; elles sont de véritables pré-requis à de nombreux champs de connaissances , de compétences et de culture.

  • Apprendre à se concentrer et à travailler en groupe

La réalisation d’une émission radio est un travail collectif, et sa réussite dépend en grande partie du rôle occupé par chacun (technicien, journaliste, animateur..), en interaction avec le reste du groupe. Lire, intervenir au bon moment, communiquer à l’aide de gestes, réagir aux imprévus…suppose concentration et solidarité envers le groupe.
? C’est enfin souvent l’opportunité pour les élèves, d’apporter au projet leurs connaissances et leurs compétences personnelles, de communication, culturelles ou techniques…